Choisir ou subir l’instruction en famille?

L’actualité sanitaire et politique remet en question l’instruction en famille. Pendant le confinement, toutes les familles ont subies l’I.E.F. Mr Macron annonce que celle-ci sera interdite en septembre 2020. Et maintenant que l’état d’urgence sanitaire est déclaré, il est permis aux préfectures de refermer les établissements, si les conditions l’imposent. Alors que penser? que faire?

Le confinement plonge toutes les familles dans l’I.E.F

En Mars 2020, les écoles sont fermées pour protéger la santé de tous. Les parents, familles et enfants subissent l’instruction en famille. Elles n’en ont pas fait le choix. Certaines ont déjà du matériel pédagogique, disposent d’espace et de temps. D’autres, non! Les inégalités sociales se creusent. L’éducation nationale fait ce qu’elle peut pour assurer la continuité pédagogique. De nombreux enseignants et parents s’organisent. Ils partagent des astuces, du contenu grâce à internet.

« Suite aux annonces du Président de la République, l’ensemble des crèches, écoles, collèges et lycées sont fermés depuis lundi 16 mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre. Un dispositif de continuité pédagogique et scolaire est assuré par l’école ou l’établissement scolaire pendant cette période. Une offre de programmes du primaire au lycée, La Maison Lumni, est également proposée à la télévision. »

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A13914

La suppression de l’I.E.F est annoncée

Le 2 Octobre 2020, Mr Macron annonce la future suppression de l’instruction en famille comme un des moyens de lutte contre « les séparatistes musulmans ».

« L’école, c’est le creuset républicain, c’est ce qui fait qu’on protège nos enfants, de manière complète, par rapport à tout signe religieux, à la religion, c’est vraiment le cœur de l’espace de la laïcité et c’est ce lieu où nous forgeons les consciences pour que les enfants deviennent des citoyens libres, rationnels pour en choisir leurs vies. « Mr Macron.

Vous pouvez retrouver le discours ici: https://www.francetvinfo.fr/societe/religion/religion-laicite/direct-separatismes-emmanuel-macron-attendu-pour-devoiler-son-plan-d-action-aux-mureaux_4126003.html La partie concernant l’école, se situe à partir de la 31ème minute.

L’état d’urgence sanitaire va-t-il imposer à nouveau l’I.E.F?

Image par DarkmoonArt_de de Pixabay

Le virus est toujours là. Des personnes décèdent, d’autres souffrent. Les soignants et leurs équipes fatiguent… La maladie, les statistiques, la peur, tout se propage. Dans certaines communes, le masque est imposé même dans les rues, même aux personnes qui marchent seules sous des arbres… Le nombre de personnes pouvant se retrouver est choisi: 6! ( Le diable guette!) . Le couvre-feu revient. Et les textes permettent si les circonstances l’exigent de refermer les écoles.

« suspendre l’accueil des usagers dans les crèches, les établissements scolaires, les établissements d’enseignement supérieur (après avis de l’autorité académique) ; »

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A14379

N’êtes-vous pas surpris par toutes ces décisions? Comment vivez-vous cette période (confinement et déconfinement)?

Essayez de vous projeter dans une dizaine d’années ou plus. A quoi penserez-vous en entendant: confinement, couvre-feu… Ce vocabulaire et ces moyens d’actions me font penser à ce que l’on a appris à l’école concernant les guerres mondiales. Et pourtant, nous n’avons pas de bombes sur la tête. Nous ne sommes pas non plus victimes d’une guerre chimique… Sortez, respirez, admirez la nature. La vie est toujours là.

Que devons-nous offrir à nos enfants?

  • Qui devrait décider pour les enfants: les parents, les parents, des professionnels…?
  • Qui devraient choisir les valeurs à transmettre et le contenu pédagogique?
  • Quelle est la place de l’enfant pour les familles et pour la société?
  • Quels moyens offrons-nous aux enfants, pour les prendre en charge?
  • Que souhaite-on pour eux?
  • Doit-on former des enfants pour l’avenir?
  • Doit-on accepter les enfants et leur offrir ce dont ils ont besoin aujourd’hui?
  • Doit-on formater les enfants?

J’invite tous les parents qui se sentent concernés à s’exprimer, à réfléchir, à échanger. Formulons des propositions, partageons des témoignages mais ne critiquons pas. La critique n’aide pas à cheminer. Elle donne l’envie aux autres de nous fermer des portes. Des pétitions circulent, exprimez-vous.

https://www.mesopinions.com/petition/enfants/maintien-droits-instruction-famille/107871

Image par fernando zhiminaicela de Pixabay

Réagissons

Publié par Laurence Casanova Teilhard

Coach périnatal et parental

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :