Plongeons au cœur de nos émotions!

C’est avec un grand plaisir que je vous partage quelques découvertes du week-end. Et oui, ça y est, enfin le sommet « Vivre ses émotions en famille » » a débuté.

Une semaine avec plusieurs conférences par jour, avec de nombreux intervenants qui nous partagent leurs découvertes et astuces pour comprendre, ressentir et canaliser nos émotions. L’inscription est encore possible et gratuite… De purs moments de bonheur,

Quel beau partage!

J’aimerais pouvoir visionner toutes ces conférences, et vous faire partager tous ces astuces pour améliorer votre quotidien et guider vos enfants vers le bonheur… Que toute votre famille en profite!

Mais, je suis maman, et je souhaite comme toujours continuer à répondre au mieux aux besoins de mes enfants, et cela demande du temps, que je prends avec plaisir.


Ainsi, j’ai sélectionné quelques conférences et vous partage des outils précieux :

L’E.F.T. retrouver le calme en quelques gestes

L’E.F.T. , c’est une technique qui permet de retrouver son calme, de libérer les émotions par des gestes effectués sur le visage, la poitrine. C’est rapide, drôle à regarder pour des enfants. Vous pouvez le faire sur vous, le proposer à vos enfants., et même utiliser une peluche.

Expérience testéé:

Nous sommes Dimanche, fin d’après-midi, nous allons en famille (parent et petite sœur récupérer le grand de 4 ans qui a passé le week-end chez sa grand-mère. Après s’être retrouvés, nous , adultes discutons. Le grand interrompt sa grand-mère pour poursuivre le jeu. Mais nous adultes lui demandons de patienter, justifions avoir le droit de nous parler, l’encourageons à jouer seul..; Bref, en quelques minutes, le grand, emporté par son flot d’émotions, se chamaille avec sa petite sœur (18 mois) qui elle manifeste son envie de jouer mais sans respecter le cadre fixé par le grand. Alors, toute contente d’avoir vu la conférence d’Agnès, j’emporte mon grand dans une autre pièce, et je pratique l’E.F.T sur moi-même, puis je lui propose de faire pareil. Il est dans l’opposition alors cela ne fonctionne pas. Alors, je prends une peluche, chargée affectivement de bons souvenirs, « Maman Singe » et je lui fais pratiquer, je verbalise, j’agite les bras de maman singe pour qu’elle se tapote en suivant ce qu’Agnès nous avait montré… Et j’observe. Le visage de mon grand reste sceptique à « la première ronde », puis je poursuis et celui-ci s’illumine de nouveau. J’en profite alors pour verbaliser ses émotions.

Grâce à l’E.F.T, son côté rapide et ludique, des sourires sont apparus, un échange verbal a pu reprendre et nous avons pu terminer calmement la soirée. Je vous invite à découvrir Agnès, sa pratique, sur son site: https://www.retour-en-soi.fr/

Agnès est également auteur d’un livre qui vous présentera des ateliers rapides pour pratiquer l’E.F.T avec votre enfant. Vous pourrez retrouver son livre très facilement sur le web. Bonne lecture et belle découverte.




Les saisons, un cycle qui nous anime

Et, oui, nous connaissons tous le nom des quatre périodes de l’année: Printemps, 2té, Automne, Hiver… Nous rattachons souvent ces mots à un climat météorologique théoriquement attendu. Depuis les dernières années, les saisons sont fréquemment le support de débats écologiques En effet, nous pouvons conater aujourd’hui que les températures, autant que les paysages ne sont plus les mêmes qu’autrefois.

Marion nous les a présenté avec une autre approche, celle d’un cycle de la Vie, qui s’étend à bien d’autres espèces que les plantes et les quelques animaux dont on a entendu parle à l’école. Marion nous a montré que nous aussi , humains, sommes dans ce cercle. Nous avons besoin de péiodes de repos, et nous pouvons être spontanément plein d’énergies, et que ces fluctuations d’énergies s’inscrivent dans un fonctionnement annuel. Alors,c certes, celui-ci ne colle pas forcément avec les plannings professionnels, ni les exigences horaires, mais le savoir, peut nous permettre de mieux nous accepter avec nos compétences et nos limites, et ainsi être plus disponible pour composer avec les autres.

Activité à partager:

Réaliser une représentation du cycle des saisons avec les émotions auxquelles il faut être vigilant, des mots exprimant les besoins, et des astuces pour y répondre.

Je vous invite à découvrir son site: https://www.marion-smilenergy.com/


Jouons avec nos émotions

C’est Patrice, qui nous a communiquer avec calme et conviction, les bienfaits du jeu en famille et notamment pour partir à la découverte de nos émotions. Patrice est sophrologue, et créateur de jeux de cartes,.

Avec un jeu de cartes, il nous permet de découvrir ls émotions de nos enfanst, d’en dicsuter , et de découvrir des techniques pour mieux les recevoir et nous permettre de retser sereins.

Suivez le lien: https://www.emoticartes.com/

Si l’on acceptait de chercher et découvbrir des jeux qui développent la coopération, et le développement personnel, et que l’on cesser de continuer à utiliser certains grands classiques, qui favorisent la compétition, et l’appat du gain. Jouons pour le plaisir, et avec plaisir…

Actions à réaliser:;

Soutenir les créateurs de jeux innovants en achetant leurs jeux, s’inscrire à la ludothèque, échanger ou donner les jeux déjà largement utilisés, Inventer nos jeux. Pensons écologie, solidarité et bien-être.

Les « émotions magiques » de nos enfants

Nos enfants vivent avec des émotions très intenses. Elles sont exprimées sans limites mais avec honnêteté, et c’est toute cette richesse que je trouve captivante avec les enfants. Juliette et Déborah nous en ont présenté quelques unes avec des métaphores, tout à fait accessibles pour nos enfants.

Elles sont les créatrices des ateliers Mon moment magique , que vous pouvez retrouver un peu partout. Ce sont des temps de partage entre enfants, où ils découvrent des techniques pour accepter les émotions, se faire comprendre et retrouver une sensation de bien-être.

Suivez le lien: https://www.monmomentmagique.com/

Expérience testée:

Ce matin vers 5h, le grand m’interpelle, « Maman, j’ai fait un cauchemar. » D’habitude, comme je suis encore couchée et fatiguée, mon objectif étant le calme, et mes moyens faibles. Je lui propose de se coucher auprès de nous. il se rendort et hop… Le lendemain, nous commençons une nouvelle journée, reposés mais sans avoir pris le temps d’en discuter.

Ce matin, j’étais déjà devant l’ordi en pleine rédaction de cet artiicle, j’ai pris le temps de monter. Dans un premier temps, je l’ai aidé pour la mission Pipi qui est souvent la cause des réveils nocturnes, puis j’ai pensé à toutes ces conférences, à tous les outils que j’ai compris, ou découverts. Je lui ai proposé de me raconter son cauchemar. Il avait tout le scénario, les détails, et il avait eu réellement peur, il était en larmes. Alors, tac j’ai pensé à Juliette et Déborah, à la nécessiter de faire respirer. Je lui ai proposé une inspire, expire consciente mais non. Il était trop dans le sanglot, cela ne lui était pas possible. Alors, hop, j’ai observé ce que nous avions sous les yeux, et j’ai pris un p’tit « moulin à vent », et j’ai soufflé dessus calmement. Les pales se sont mises à tourner.

Moulin à vent en bois pour enfants, 20 pièces, livraison gratuite, jouet  d'extérieur, décoration de jardin | AliExpress

Nous observions les couleurs. J’ai soufflé plusieurs fois, puis il s’est pris au jeu et a soufflé plusieurs fois lui aussi. J’ai ensuite pris un deuxième objet pour que nous puissions jouer en soufflant tous les deux. Et j’ai pris un flow-ball, une sorte de baille dans laquelle on souffle pour faire décoller une balle. Et plus on souffle longuement, plus la balle reste en l’air. Magique!

Flow-ball
Flow-ball de chez Hoptoys

Après avoir soufflé, échangé nos sourires, et ressenti un apaisement commun, je lui propose de retourner dormir. Il refuse, et exprime l’appréhension de re-cauchemarder. Alors, je lui propose un temps de lecture d’un livre avec l’histoire de Charivari. C’est un livre, emprunté par pur hasard à la médiathèque mais qui s’est révélé parfaitement adapté à la situation. Charivari est un petit garçon qui redonne de l’énergie aux gens croiser sur son chemin, en leur proposant de danser. Et cela fonctionne, et en fin d’histoire, on comprend qu’il a appris la danse par imitation en regardant ses grands-parents partager les plaisirs de la danse.

Charivari
0

J’adresse ainsi un grand merci à Fabienne, l’organisatrice, à tous les intervenants, et je vous invite tous parents, futurs parents, ados, et tous les autres à vous inscrire dès ce jour au Sommet

Suivez le lien: https://www.fabienneclavier.com/sommet-emotions-2021/

Publié par Laurence Casanova Teilhard

Coach périnatal et parental

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :